Ignorer le ruban de commandes
Passer au contenu principal
Nous utilisons des témoins pour optimiser votre expérience sur notre site Web. En fermant cette boîte, vous acceptez que nous placions des témoins sur cet appareil. Pour en savoir plus, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.
US Open
US Open
US Open
US Open
US Open
US Open
US Open

Queens, NY​

Éléments Studio 431 :

​Tribune d’arbitre sur mesure, banc des joueurs sur mesure, chaise d'arbitre de ligne sur mesure, banc de caméramans sur mesure​

Partenaires en design :
Michael Graves Architecture & Design
Membres de l'équipe :

​USTA

Lorsque Michael Graves Architecture & Design (MGA&D) entreprit le projet très en vue de redessiner le mobilier d’extérieur pour l’édition 2018 du US Open, l’équipe était consciente des attentes élevées. « Le US Open est le plus emblématique des tournois du Grand Chelem », a déclaré Donald Strum, directeur et concepteur principal du projet. « Il s’agit d’un événement prestigieux mettant en vedette de nombreuses célébrités. Il fallait que nos ameublements se montrent à la hauteur de cet événement. »

Le nouveau mobilier s’inscrivait dans le cadre d’un repositionnement de marque de la USTA coïncidant avec les festivités marquant le 50e anniversaire du US Open. Pendant deux semaines, les quatre courts de tennis du stade allaient être le point de mire de tous les regards. « Il s’agissait d’un important projet en régime accéléré d’une grande complexité, où abondaient les détails et les intervenants », a déclaré Robert Van Varick, directeur et chercheur principal du projet pour MGA&D. « Nous devions envisager l’expérience des utilisateurs du point de vue des joueurs, des officiels, du marketing, des commanditaires, des installations, du réseau, des spectateurs dans les gradins et devant la télévision, en plus de tenir compte des angles de prise de vue. »

L’entreprise a fait appel aux services de Studio 431 de Landscape Forms en matière de développement et de fabrication de produits, sachant que le Studio 431 disposait de l’expertise nécessaire afin de respecter à la fois les délais et les hautes exigences de MGA&D. « Faire équipe avec Studio 431 était formidable », a déclaré Jessica Hurwit, chef de projet chez MGA&D. « En raison de la nature accélérée du projet, nous devions faire appel à des ingénieurs en qui nous pouvions avoir confiance, et qui accordaient autant d’importance à la conception qu’aux résultats de fabrication. Le dialogue constant que nous avons maintenu en cours de route était essentiel; nos efforts conjoints nous ont permis de trouver des solutions ensemble. C’est ainsi que nous travaillons, et nous avons trouvé un partenaire qui travaillait de la même façon. »

Studio 431 a eu recours aux ressources de Landscape Forms, lui permettant ainsi d’achever les tribunes des arbitres, les bancs des joueurs, les chaises des juges de lignes et les bancs des caméramans à la fin du mois d’août grâce à un soutien accru en matière d’ingénierie. Darin Piippo de Studio 431 a déclaré : « Travailler avec des experts en conception de produits tels que MGA&D était d’une importance cruciale. Nos échanges mutuels ont permis d’établir une relation de confiance entre nos deux équipes. »

L’équipe de MGA&D souhaitait introduire au sein du stade des éléments urbains évoquant la silhouette de la ville de New York, qui entoure le campus du US Open. « La perspective forcée grandiose que présentent les gratte-ciel se reflète dans la conception des tribunes d’arbitre », a déclaré Strum. Les tribunes évoquent également l’architecture en porte-à-faux du Whitney Museum et du 30 Hudson Yards, deux installations emblématiques de la ville de New York.

Les bancs des joueurs rappellent les bancs publics que l’on retrouve à travers les parcs des différents arrondissements de New York. Ces bancs diffèrent sensiblement des fauteuils de metteur en scène que l’on retrouvait auparavant sur les courts de tennis. « Notre concept de banc est une structure à fondation diaphane, qui soutient une personne, ses effets personnels et ses raquettes, mais reflète également la souplesse des joueurs », a expliqué Strum. « Les bancs sont une conception minimaliste du nécessaire. Par exemple, les joueurs n’avaient pas besoin d’accoudoirs. Les bancs dépourvus d’accoudoirs sont plus faciles d’accès et permettent une plus grande liberté de mouvement. »

L’expertise en ingénierie de Studio 431 a permis de faire prendre forme aux bancs des joueurs, tels qu’imaginés par les concepteurs de MGA&D. « Une forme simple et élégante est souvent plus difficile à réaliser », a commenté Piippo. « Nous avons mené des études approfondies sur les surfaces en métal perforé afin de faire en sorte que les sièges soient solides, tout en étant suffisamment minces pour présenter une certaine souplesse. Nous étions parfaitement conscients du haut niveau des athlètes qui allaient y prendre place, ainsi que des fortes attentes de toutes les parties concernées. »

Comparées aux bancs des joueurs, les chaises des juges de lignes nécessitaient une approche différente. « Les juges de lignes passent beaucoup de temps dans ces chaises », a déclaré Vladimir Anokhin, concepteur de produits chez MGA&D. « Les chaises devaient être confortables et comporter des accoudoirs. Par ailleurs, nous avons appris que les juges de lignes apportaient des effets personnels. Notre conception finale comportait un casier de rangement sous le siège pour y ranger les menus objets, contribuant ainsi à donner aux courts de tennis un aspect plus soigné. »

Si la conception du banc des cameramen semblait simple (un banc sans dossier), elle nous a posé un défi de dernière minute. « Nous avons appris que la réglementation relative aux photographes exigeait un dossier », a expliqué Strum. « En vrai champion, Studio 431 a conçu un dossier qui pouvait être rajouté au banc sans dossier. Nous avons corrigé le tir au fur et à mesure et nous y sommes parvenus en tant qu’équipe. »

L’an prochain, la USTA installera le nouveau mobilier de court de tennis sur les courts extérieurs du stade de tennis Billie Jean King. Les équipes de MGA&D et de Studio 431 considèrent les ameublements utilisés pour la première fois lors de l’édition 2018 du US Open comme des prototypes qui permettront d’intégrer des modifications aux futurs mobiliers destinés aux courts de tennis. « C’est formidable de pouvoir faire de la recherche sur le terrain tout en regardant la télévision », affirme Ben Wintner, gestionnaire chez MGA&D et auteur de recherches portant sur le projet.

« Quand nous avons accepté d’entreprendre ce projet, la pression était forte », a déclaré Wintner. « Je me demande vraiment si ces résultats auraient été possibles si nous avions travaillé avec qui que ce soit d'autre que Studio 431. » Le projet était génial sur le plan de la visibilité, mais l’un des meilleurs aspects était de faire équipe avec Landscape Forms, une entreprise au sommet de son art. »

Comme présenté dans : Dezeen Magazine, Interiors & Sources, Facility Executive, The Architect's Newspaper, Core77

​ ​
US Open
US Open
US Open
US Open
US Open
US Open