Ignorer le ruban de commandes
Passer au contenu principal
Nous utilisons des témoins pour optimiser votre expérience sur notre site Web. En fermant cette boîte, vous acceptez que nous placions des témoins sur cet appareil. Pour en savoir plus, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.
25, Kent Street
25, Kent Street
25, Kent Street
25, Kent Street
25, Kent Street
25, Kent Street
25, Kent Street
25, Kent Street
25, Kent Street

​BROOKLYN, NEW YORK

Éléments Studio 431 :

​Bancs modulaires sur mesure

Éléments Landscape Forms :

​Tables et chaises Parc Centre, contenants à déchets Parc Vue

Partenaires en design :
MPFP
L'immeuble de huit étages et 500 000 pieds carrés situé au 25, Kent Street, est le petit nouveau du quartier. Le complexe de bureaux occupe un pâté de maisons entier dans le quartier Williamsburgh à Brooklyn. Construit en forme de H, le bâtiment comporte deux parties verticales identiques reliées par une place qui traverse l'îlot et qui s'ouvre de chaque côté sur deux espaces publics privés. La façade de brique, de verre et de métal de l'immeuble reflète le caractère et l'héritage industriels du quartier. L'entreprise d'architecture paysagère MPFP a été chargée de concevoir les trois places du 25, Kent Street. Le directeur de MPFP, Rick Parisi, et son associé, Rob Osterlof, souhaitaient que l'architecture paysagère s'harmonise avec le style industriel moderne de l'immeuble. Ils se sont tournés vers Studio 431 de Landscape Forms pour concevoir et fabriquer les bancs sur mesure installés sur les trois places parsemées de végétation visant à attirer les gens de Brooklyn. « Il existe si peu d'endroits comme celui-ci dans ce quartier », affirme Osterlof. « Nous voulions créer des espaces où les gens peuvent s'asseoir, socialiser et venir dîner. Des espaces loin du bureau que les gens peuvent visiter sans avoir à trop s'éloigner. Des espaces qui s'inscriraient dans le contexte social du quartier. »

Deux types de bancs sur mesure ont été fabriqués : un en acier et en bois ipé et l'autre en béton préfabriqué et en cyprès de l'Alaska. Au total, il y a 43 bancs en 19 formats et configurations différents. La variété des formes, des formats et des matériaux crée un « espace dynamique », explique Osterlof, et des options de bancs pour « différentes activités, les séjours courts ou plus longs et les rencontres, que ce soit pour une personne seule ou un groupe ».  En plus des bancs sur mesure, les chaises et les tables Parc Center et les contenants à déchets de Landscape Forms sont répartis sur les places.

Un des designs de bancs de MPFP comprenait à l'origine de l'acier patiné noirci, mais celui-ci a été jugé trop dispendieux et difficile à fabriquer. Ils ont plutôt opté pour une structure en acier thermolaqué noir mat texturé et des lattes d'ipé en porte-à-faux. « Nous voulions un style industriel, mais nous souhaitions aussi que les bancs soient confortables et accueillants », mentionne Osterlof. « Le contraste entre le métal et le bois dur constituait un beau mariage. »

L'épaisseur des bancs en cyprès se juxtapose aux élégants bancs en métal et en bois en porte-à-faux. De grands blocs de cyprès de l'Alaska lamellé imbriqués dans des lattes de béton préfabriqué rappellent les quais et les pilotis parsemant Bushwick Inlet et le Brooklyn Navy Yard, situés à proximité.

Les premiers dessins de MPFP présentaient des bancs en acier et en ipé de formats uniques; seuls les bancs en béton et en cyprès étaient uniformes en longueur. Lorsque Chad Kendall, de Studio 431, a passé les plans en revue, il s'est rendu compte que des profils uniques engendreraient des coûts et un temps de fabrication supplémentaires. Kendall a donc proposé un système modulaire réduisant le nombre de longueurs de bancs tout en respectant les codes de pieds linéaires des sièges. L'approche a permis de conserver la vision du design de Parisi, mais a réduit le nombre de pièces, ce qui a permis simplifier la fabrication, de gagner du temps et d'économiser. La fabrication des bancs en sections de 8 à 12 pieds a facilité le processus de pliage du métal, qui a nécessité des forces pouvant atteindre 110 tonnes par pieds pour former l'acier d'une épaisseur de ¾ pouce ainsi que le déplacement des lourdes pièces lors de la fabrication et de la peinture.

MPFP et Studio 431 ont fréquemment collaboré au cours des années et Osterlof se fie aux compétences et à l'expertise de l'équipe du sur-mesure pour faire des recommandations qui permettront d'améliorer le produit, la fabrication et l'installation sans trahir l'objectif du design. Il a apprécié l'attention portée aux détails dans des solutions comme le système de support sous les lattes en ipé qui s'aligne avec les lattes, ce qui fait que « le bois a vraiment l'air de flotter. On ne voit pas les supports. Studio 431 nous a aidés à réaliser tout cela. » D'autres recommandations, comme la réduction du nombre de formats des bancs, ont aussi amélioré le résultat final, affirme Osterlof. « La standardisation des formats n'a pas constitué un compromis. Nous avons tout de même obtenu de la variété et respecté les exigences en matière de pieds linéaires. L'impression générale était conforme à l'idée originale. Il y a du bon dans l'uniformisation des formats de certains bancs : elle apporte une forme d'unité. Studio 431 a contribué à la création d'un meilleur produit. »

Étant donné le poids des bancs en acier – les bancs de 30 pieds pèsent près de 3 700 livres –, il a fallu les fabriquer par sections afin d'aider les installateurs à les lever et à les placer sur le site sans les obliger à utiliser de machinerie lourde, ce qui aurait entraîné des pertes en temps et en argent. « Le poids et le caractère massif des pièces a ajouté à la complexité du projet », explique Kendall. « Nous avons simulé l'installation dans notre atelier pour tester le processus d'installation et les liaisons et l'ajustement avant de les séparer et de les expédier à Brooklyn. » Osterlof apprécie l'attention portée à l'installation par Studio 431 pendant le design et le processus de fabrication. « Studio 431 sait très bien comment s'y prendre en matière d'installation », dit-il. « Ils comblent le fossé entre l'entrepreneur en installation et l'équipe de design. Ils comprennent la vision de l'équipe de design et trouvent la meilleure façon de fabriquer et d'installer les éléments pour que le design devienne réalité. Leur apport a fait de ce projet une réussite. »

« Géniale » est le mot utilisé par Mark Haase, de Studio 431, pour décrire leur collaboration avec MPFP au fil des ans. « Ils nous donnent une idée de ce qu'ils veulent, mais ils nous laissent nous débrouiller avec les détails parce qu'ils savent que c'est ce que nous faisons de mieux. Ils nous confient leur design et nous le réalisons. »
25, Kent Street
25, Kent Street
25, Kent Street
25, Kent Street
25, Kent Street
25, Kent Street